Ma petite jupe graphique

DSC09593

Depuis le début de mon voyage en Asie, coudre me manquait ! Je savais déjà avant même de partir qu’il aurait fallu emmener ma machine à coudre dans ma valise… (bin voyons !). A l’époque en pleine fièvre créatrice, voyager impliquait de faire un choix et laisser de côté mes envies de créer. Et quelle ne fut pas ma joie, durant mon périple, de voir des indiennes coudre sur leur vieille machine dans leur échoppes d’un autre temps. C’est le sourire aux lèvres que je contemplais leur travail assidu et leurs tas de tissus colorés empilés sur les étagères. Les doigts me démangeaient et si j’avais eu plus de culot, je leur aurais demandé de les aider !

DSC06214

Dès mon retour en France, je n’ai pas pu attendre bien longtemps avant de ressortir ma machine à coudre et mes tissus qui attendent patiemment d’être confectionnés. Mes yeux sont retombés sur un tissu épais aux motifs graphiques que j’avais acheté dans l’idée de me faire une petite jupe ajustée, dans l’esprit un peu folk. Vu la saison estivale, c’est le moment de la porter ! Je me suis donc lancée dans cette création hier, en m’inspirant d’une jupe du même style que je possède déjà. J’ai copié la technique de plus ou moins près, à ma façon.

En premier lieu, j’ai défini les mesures et découpé mon tissu en deux versants identiques : un pour le devant du corps, un autre pour le derrière. Une taille plus échancrée en haut, et une base plus large en bas pour donner ce côté très féminin.

DSC09611

J’ai ensuite fait un surfilage sur tous les bords des deux versants de tissu afin d’éviter au tissu de s’effilocher et le renforcer.

Puis, j’ai posé une fermeture de couleur grise de façon à ce qu’elle reste discrète par rapport aux autres couleurs du tissu. L’idée étant de coudre au plus près de la glissière pour vraiment la fondre dans le reste de la composition. Je voyais la pose de la fermeture comme ma bête noire, mais au final, avec un peu de dextérité et de concentration, ça n’est pas si compliqué que ça !

Et enfin, j’ai cousu les bords d’un discret fil droit vert foncé afin de les renforcer et d’apporter les finitions nécessaires à la jupette. J’ai aussi ajouté des chutes de tissu sur les coins de la fermeture en haut et en bas, pour une meilleure tenue et surtout un confort sans que ça ne gratte sur la peau. Ne pas oublier d’aplanir les ourlets avec le fer à repasser pour facilité la tenue du tissu et le port de la jupe une fois sur le corps. Et voilà le résultat de près :

Et d’un peu plus loin :

VIVE LA COUTURE !!!

Publicités

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s