Ma petite robe fleurie

Cet hiver, le Père Noël m’a apporté un bon cadeau pour un atelier chez Matière Créative, une petite boutique parisienne qui anime des stages créatifs en tous genres. Comme j’avais déjà fait ailleurs un premier atelier pour apprendre à me servir de ma machine à coudre – et que j’ai déjà réalisé quelques petites créations moi-même – j’ai choisi de me spécialiser et d’apprendre à coudre une robe ! Une robe simple certes mais rien que d’imaginer la satisfaction de porter ce que j’aurais créé, j’étais plus qu’emballée !

dsc04787

Un stage de 4h encadré par la douce Aude qui a su m’expliquer les principales techniques de couture utilisées pour confectionner cette petite robe légère :

  • surfilage pour empêcher le tissu de s’effilocher
  • couture simple endroit sur endroit (pour les épaules et les côtés de la robe)
  • pose de biais avec couture à l’extérieur et point glissé à l’intérieur (pour le col de la robe)
  • création d’ourlets (pour les manches et le bas de la robe)

Mais aussi me donner plein d’astuces pratiques :

  • comment réajuster les dimensions du patron pré-établi selon mes mensurations et découper le tissu (ils ont des patrons pré-découpés, réajustables en fonction des morphologies. Il faudrait ajouter plusieurs heures d’atelier si on devait en plus créer des patrons nous-mêmes)
  • comment préparer le tissu à la couture (repassage)
  • comment épingler les tissus entre eux sans gêner la couture (d’abord dans chaque coin puis perpendiculaire au bord du tissu)
  • comment coudre droit (en suivant un sparadrap scotché sur la machine)
  • comment plier le tissu de manière régulière
  • comment finaliser la couture (en faisant des petits nœuds)
  • comment masquer les trous disgracieux des aiguilles
dsc04800

Sur cette image, on distingue un ourlet (en haut à l’horizontal) cousu sur une couture simple endroit contre endroit consolidée par un surfilage (en bas à la verticale)

dsc04801

Sur cette image, on distingue le biais cousu à la machine pour l’extérieur du col (biais en haut sur l’image), et cousu en point glissé à la main pour l’intérieur (biais en bas sur l’image)

 

Un joli col fin fushia, assorti aux fleurs de la robe.

dsc04790

Et voilà le rendu final ! Des manches plutôt grandes et larges et une longueur de robe parfaite pour les chaudes saisons estivales !

Vivement (l’été ! et) les prochaines créations avec mes propres tissus achetés avec Amour !

Publicités

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s