Mexicooooooo, Mexiiiiiiiiiiiii-coooo !

« C’est en voyageant que le monde s’instruit. »
Proverbe mexicain

20131121_163419

 

Pourquoi le Mexique ?

Avec mon chéri, on a hésité quelques temps entre le Mexique et Cuba. On avait envie d’un voyage culturel + balnéaire. On voulait allier plages de rêve avec des monuments historiques. Et comme on aime la démesure et les vestiges historiques, on a fini par opter pour le pays aux gigantesques pyramides de pierres, aux eaux turquoises, aux coccinelles colorées et aux mariachis ! On savait d’avance qu’on ne serait pas déçus ! Il est bien connu que le Mexique séduit les voyageurs en quête d’histoire et d’authenticité. Et puis c’était aussi pour moi une formidable occasion de pratiquer mon espagnol ! L’Amérique latine était un rêve. Le Mexique c’est l’Amérique centrale mais déjà un premier pas sur le continent latino ! Pour les autres pays, on y songera dans les prochaines années !

A l’époque je travaillais dans le tourisme et, inspirée par mon expérience, j’adorais organiser moi-même mes voyages. On a choisit la formule la plus classique pour visiter le pays : la location de voiture. Au début, on voulait atterrir à Mexico et repartir de Cancún mais en deux semaines de vacances, le trajet semblait trop long et fatiguant… On a donc tiré un trait sur le fabuleux site de Teotihuacan et sur la capitale pour se focaliser sur les régions du Yucatán, de Campeche, du Chiapas et du Quintana Roo. Une boucle depuis et jusqu’à Cancún, en passant par Chichén Itzá, Mérida, Uxmal, Campeche, Palenque, Calakmul, Bacalar, Tulum et Playa del Carmen. Plus d’une semaine « culturelle » sur la route pour découvrir les pyramides et autres sites archéologiques, et finir en beauté par un séjour balnéaire sous les cocotiers à Tulum et Playa del Carmen. C’était en 2013.

Itinéraire Mexique

Notre itinéraire en voiture de location Cancun/Cancun

 

Mes coups de coeur

Campeche, jolie petite ville coloniale pour ses maisons aux façades colorées et aux ruelles tranquilles. La vie y semble paisible et il fait beau s’y balader. Par contre, on a fait l’erreur d’y passer deux nuits… beaucoup trop car à vrai dire il n’y a pas grand chose à faire !

 

Palenque, un site noyé dans une jungle démesurée qui ne laisse entrevoir qu’une faible partie des vestiges. Arrivés tôt le matin, les hautes pyramides de pierre étaient encore à moitié cachées dans la brume. Une vision fantasmagorique ! On a beaucoup apprécié la visite car c’est l’un des seuls sites où il est possible de se balader dans les ruines et d’être au cœur de l’histoire. Plusieurs petites pyramides y gisent et la balade se prolonge après la traversée d’une petite rivière menant à une descente merveilleuse au travers de la jungle. J’en garde un souvenir impérissable. Mon chéri se prenait pour Indiana Jones, c’était un endroit magique ! Entourés d’une dense végétation, on était comme des gosses sur un immense terrain de jeu. Une immense procession d’énormes fourmis rouges transportant des bouts de feuilles nous a fasciné. L’apothéose a été l’arrivée sur un pont mobile entouré de cascades : splendide ! Je ne voulais plus quitter les lieux ! La visite se termine par un petit musée comportant des masques de jade, vaisselles et objets de culte, ainsi que l’énorme tombeau du roi Pacal provenant d’une crypte cachée au fond d’une pyramide.

 

Mon meilleur souvenir

J’ai quasiment tout apprécié de ce voyage au Mexique, hormis peut-être la visite du site de Chichén Itzá sur-fréquenté, les moustiques coriaces et les impressionnants barrages policiers au passage de chaque région.

Sans conteste, le point fort de notre périple restera notre hôtel les pieds dans l’eau à Tulum : l’hôtel La Vita E Bella. Un havre de paix comme sur les posters, un hôtel à taille humaine aux toits de chaume, disséminé en petites huttes individuelles avec terrasse et hamac privés. Une situation idéale sur la plage, en face d’une mer turquoise calme et paradisiaque. Quelle bonne idée on a eu de booker ces 3 nuits en bungalow vue mer ! Merci TripAdvisor, on a eu du flair !

Imaginez un peu : une petite cabane typique tout en bois et chaume posée directement sur le sable blanc, à seulement une dizaine de mètres de l’eau, où trône un lit à baldaquin et une salle de bain décorée de mosaïques… un pur rêve éveillé. C’est les yeux écarquillés qu’on a découvert la position idyllique de l’hôtel sur la plage, après avoir laissé la voiture au parking sous plus de 35°. Qu’est ce qu’on était heureux !

DSC0265120131120_133220DSC02904DSC02636DSC0290720131117_144128DSC02642DSC02884DSC02648

Vous avez le choix d’aller vous prélasser sur votre chaise longue en bois ou vous bercer dans le hamac accroché sur la terrasse du bungalow. Un petit gecko venu prendre le soleil montre le bout de son museau. Le bruit des vagues vous transporte. Le soleil vous caresse la peau. Après une baignade dans la mer tiède, vous allez siroter un cocktail sur la terrasse de l’hôtel, dehors face à la mer, ou grignoter un encas les pieds dans le sable au restaurant. Ici le temps s’est arrêté. Puis si vous avez envie d’une escapade, le fameux site archéologique de Tulum est à 20 mn à pied de l’hôtel. De vieilles pierres entourées de palmiers au bord de l’eau turquoise, le cliché romantique parfait ! Tout est réuni pour vous faire passer le plus agréable des séjours.

 

Une anecdote mémorable

J’en ai plusieurs en mémoire comme l’arrivée à Campeche dans les inondations, ou bien encore notre installation à Tulum, synonyme de petit doigt de pied cassé dans le gros pied du lit pour mon chéri, et un lumbago pour ma part en voulant déplacer la chaise longue sur le sable… mais je ne m’attarderais pas sur ces épisodes malheureux ici !

Je vais vous raconter une de nos excursions, certainement la plus impressionnante de notre voyage : le site de Calakmul qui offre bien des surprises… La plus grande réserve écologique tropicale du Mexique. Plusieurs anecdotes en une. C’est une aventure assurée et il faut être motivés pour voir ses pyramides ! Vous entrez dans une réserve en voiture sur un chemin caillouteux loin d’être idéal pour les voitures, entouré de végétation… près d’une heure trente à être secoués dans tous les sens et à rouler à 20 km/h. Des panneaux indiquent que la réserve abrite 5 félins.. ! Évidemment, on évitera d’avoir une envie urgente en pleine jungle… On y croit ou on n’y croit pas, peu importe, on n’est pas rassurés ! Puis une fois garés, épuisés par tant de concentration, de secousses et de suspense, on part à pied à la recherche des pyramides. La jungle est dense, un silence règne,  il n’y a quasiment aucun autre touriste en vue, ni de panneau de direction. Et on n’oublie pas que des félins rôdent. Hum, pas très rassurant… au jour d’aujourd’hui je ne sais toujours pas si des félins nous ont observé. De quoi se sentir vulnérable au milieu de cette nature encore préservée et quasi désertée des touristes. Certains disent avoir aperçu des singes, lémuriens et cochons sauvages. Nous, on a vu que des dindons ocellés, un agouti et quelques écureuils le long de la route.

Bref, on se prend un peu pour Indiana Jones à la recherche de la pyramide perdue. Et pourtant, il parait qu’elles sont immenses ! Quand on pense que le site a été découvert en 1931, mais que seulement quelques structures ont vu la lumière depuis 1993 (il y en aurait plus de 6750 !). Au bout d’un moment apparait une pyramide dont on attaque la montée péniblement. Les marches sont conçues pour les géants, la chaleur nous plombe mais la vue de là-haut est purement époustouflante ! Un panorama sur la jungle qui nous entoure, dont celle du Guatemala dont la frontière se situe à seulement 35 km du site. Et surtout, on y aperçoit la pyramide principale en face ! Encore plus imposante, plus haute (plus de 45 m de haut, ce qui en fait une des plus hautes pyramides de la civilisation maya) et on va devoir y grimper ! On croisera en bas des gens avec qui on a échangé des coucous depuis les sommets de chaque pyramide. Perchés en haut de la plus haute, on a l’impression d’avoir le soleil posé sur nos têtes tellement ça cogne et nous fait suer à grosses gouttes. On dégouline de bravoure et de bonheur, c’est un moment qui restera gravé en moi parce qu’il était unique et on a la sensation de dominer le monde perchés là-haut. Des arbres à perte de vue. On se demande comment des hommes ont pu construire de tels édifices en pleine nature. Surtout qu’il n’y a aucune carrière autour du site… Un effort physique pour de belles récompenses. C’était grandiose !

DSC02574DSC02567DSC02568

 

Les souvenirs de ma valise

Dans ma valise, j’ai ramené plus de 1000 photos, de la tequila, des statuettes, des ramequins et des petits personnages peints à la main, une nappe traditionnelle, un hamac, des coups de soleil et des piqûres de moustiques.

 

Quelques conseils

  • Même si vous n’avez pas l’habitude de manger pimenté, laissez-vous tenter par le fameux pico de gallo qui enflamme les papilles ! Au début on le craint, puis on y goûte et on y retourne !
  • Pour la partie balnéaire, privilégiez Tulum, bien plus intime et préservée que sa voisine Playa del Carmen bondée de touristes à l’affût de souvenirs Made in China. Bien-sur, si vous aimez la foule vous vous y plairez. Nous on a regretté d’y avoir booké 2 nuits. De même si vous appréciez faire la fête ou aller au casino, Cancún est fait pour vous ! On n’avait pas prévu de halte dans cette ville de la démesure, et qu’est ce qu’on a bien fait ! La seule vue des buildings difformes dévisageant le paysage nous a horripilé !
  • Il est préférable de parler un peu espagnol pour se rendre au Mexique, cela vous sortira de bien des situations, notamment aux barrages policiers quelque peu déstabilisants, surtout quand on n’a qu’une seule plaque d’immatriculation sur la voiture de location ! Soyez très vigilant lors de la prise du véhicule chez le loueur qu’il y ait bien les deux plaques à l’avant et l’arrière de la voiture, au risque de provoquer de longues scènes de polémique avec ces messieurs armés jusqu’aux dents. De toute façon, ils trouveront bien un prétexte pour vous imposer une amende… A vous de négocier.
  • Pensez à emmener des répulsifs contre les moustiques ! Ils sont très agressifs et sévissent partout ! Surtout lors des traversées à pied en pleine jungle.
  • Si vous avez une GoPro, mettez-la dans votre valise. Prises de vue en haut des pyramides, vidéos aux côtés des tortues à Akumal ou plongée dans l’eau des cenotes, vous ramènerez des souvenirs mémorables de ce pays !

 

Nos hôtels

Cancun : Confort Inn Cancun Aeropuerto
Chichen Itza : Dolores Alba Chichen Itza
Santa Elena : The Pickled Onion
Campeche : City Express Campeche
Palenque : Chablis Palenque
Chicanna : Rio Bec Dreams
Bacalar : Villas Ecotucan
Tulum : La Vita E Bella
Playa del Carmen : Vista Caribe

 

Le mot de la fin

Je suis plutôt fière d’avoir préparé moi-même ce voyage de A à Z qui au final s’est avéré être une formidable expérience en amoureux. Même si on a eu que très peu de contacts avec la population locale que l’on n’a pas trouvé très avenante et accueillante, on a adoré découvrir et grimper en haut des pyramides, nager dans les cenotes aux eaux translucides, savourer la cuisine mexicaine et profiter des plages de rêve de la Riviera Maya. A peine partis de Tulum, on s’est promis de revenir et de découvrir la Réserve Naturelle de Sian-Ka’an, le parc aquatique naturel Xel-Ha, l’île Cozumel connue pour la plongée sous-marine, observer les requins-baleines et explorer les sites archéologiques de Coba et Ek’ Balam.

 

Florilège de clichés

Publicités

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s